logo Sains-Richaumont

ACTUALITÉS

Édité le mercredi 25 avril 2018

Politique des chemins > Recensement et démarche participative

Dans le cadre de sa politique des chemins, la Commune de Sains-Richaumont a demandé à l’association les Chemins du Nord Pas-de-Calais Picardie de réaliser un état des lieux des chemins du terroir. Retour sur la présentation publique et présentation de la démarche participative qui en découle.

Une cinquantaine d’habitants a répondu à l’invitation de Jean-Pierre Viéville, maire, et de l’ensemble du Conseil municipal. L’association les Chemins du Nord Pas-de-Calais Picardie était présente.

Jean-Pierre Viéville pris la parole pour rappeler la politique communale en matière de chemins. Au fil du temps, certains chemins n’ont plus de raison d’être, d’autres ont été détournés ou encore ont disparu. Il s’agit maintenant d’apporter de la cohérence au maillage des chemins afin qu’ils puissent être utiles et utilisés par tous. Il s’agit également de replanter des haies sur les chemins communaux sans gêner la circulation des engins et il s’agit encore, pour la Commune, de retrouver la surface initiale des chemins, soit 16 hectares. Pour arriver à ces objectifs, la commune a souhaité s’engager dans une démarche citoyenne et participative avec notamment la réalisation d’une charte « Les chemin pour tous » et de confier la réflexion à une commission composée d’habitants, d’exploitants agricoles, de promeneurs, …

Annie Doublemard, adjointe chargé de l’environnement, a mené ensuite la présentation publique de l’état des lieux. Elle a rappelé que les chemins ruraux appartiennent aux communes et font partie de son patrimoine. Le recensement mené par l’association est une étape primordiale vers la connaissance et la protection des espaces.

Chiffres et cartes à l’appui, le public a pu constater la précision du travail réalisé. (Étude consultable en mairie).

L’association apporte, à la suite de l’état des lieux, des préconisations. L’une d’elle est la mise en place d’une commission des chemins. A l’issue de la réunion publique, certains ont fait part de leur envie de rejoindre cette commission.

Le Conseil municipal s’est montré satisfait du travail réalisé même s’il reste encore à parcourir un bout de chemin !